ERS : Electromagnetic Regulation System

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Les News Actualités 16 villes pilotes pour tester la réduction de l'exposition aux ondes

16 villes pilotes pour tester la réduction de l'exposition aux ondes

16 villes ont été sélectionnées pour tester la réduction des expositions aux ondes des antennes relais.

Il y a quelques mois, lors du Grenelle des ondes, un appel avait été lancé : l'organisation d'une expérimentation sur la diminution de la puissance des antennes relais. Dans la pratique, cette expérimentation consiste à diminuer la puissance d'émission des antennes sous les 0,6 V/m, un seuil considéré comme sûr et sans danger pour l'homme, même pour les personnes électrosensibles.

Rappelons qu'actuellement, la France suit la réglementation de l'OMS, qui donne comme limite 41 V/m pour la bande des 900 MHz, 58 V/m pour la bande des 1 800 MHz et 61 V/m pour la bande des 2 100 MHz (3G). À Paris, une charte avec les opérateurs limite quant à elle la puissance à 2 V/m. Seize villes ont été sélectionnées pour tester la diminution de la puissance, en fonction de leur localisation : Courbevoie et Strasbourg, pour les zones à haute densité de population, Cannes, Saint-Denis, le 15e arrondissement de Paris et le 9e ou le 20e (centres-villes anciens denses), La Rochelle, Grenoble, Saint-Denis de la Réunion (centres urbains modernes), Brest et Thiers (périurbains peu denses), Lavelanet et Kruth (ruraux, zones montagneuses), Grand-Champ et Coufouleux (ruraux à reliefs faibles) et enfin Azay le Rideau (parc régional).

L'idée est de vérifier si la diminution de la puissance a un impact sur la qualité du réseau et s'il est nécessaire (ou pas) d'augmenter le nombre d'antennes. Notons d'ailleurs que le comté de Salzbourg (en Autriche) applique cette valeur sans problèmes réels de couverture.
Source: Priartem sur http://www.presence-pc.com/actualite/ondes-reduction-37343/

1 million d’euros pour les expérimentations

Les travaux de modélisation, préalables aux expérimentations, débuteront dès le mois de janvier 2010. Les premiers résultats sur les expérimentations et la concertation seront disponibles au cours du deuxième trimestre 2010. Le gouvernement a décidé d’allouer un budget d’un million d’euros à ces expérimentations.

source: Hélène Toutchkov sur www.developpementdurable.com